Manifester le 2 avril et amplifier la lutte des BIATOS dans l’enseignement supérieur !

by

Communiqué du bureau national du SNASUB-FSU du 31 mars

Manifester le 2 avril et amplifier la lutte des BIATOS dans l’enseignement supérieur !


Deux mois après le début du mot d’ordre « l’Université s’arrête », la mobilisation exceptionnelle dans l’enseignement supérieur et la recherche ne faiblit pas malgré les manœuvres de reculs du gouvernement.

La participation des BIATOS à ce mouvement s’amplifie, même si la question de la grève, et a fortiori de la grève répétée et prolongée, ne peut leur être posée dans les mêmes termes que pour les enseignants chercheurs ou les étudiants, du fait notamment des retenues sur salaires qui leur sont applicables. Cette participation dépasse largement la simple solidarité et se traduit dans les Assemblées générales (AG) communes à tous les personnels et étudiants, par la participation aux manifestations et à des formes d’actions diversifiées comme la ronde infinie des obstinés ou des rencontres conviviales sur les campus. Tout cela témoigne d’un engagement profond des personnels BIATOS dans la lutte, engagement que permet de consolider la tenue d’AG spécifiques lors desquelles sont discutées leurs revendications et leur visibilité dans le mouvement.


Le SNASUB rappelle ses revendications :

retrait des contre réformes (RGPP, loi de mobilité, …)

abrogation de la LRU

revalorisation des carrières et augmentation des salaires, avec un minimum fonction publique à 1600 euros nets

restitution des 1030 postes supprimés dans le budget 2009

résorption de la précarité par la mise en place d’un plan pluriannuel de création d’emplois statutaires

refus de l’externalisation des services et des missions, notamment celles concernant des catégories C

maintien des statuts nationaux pour tous les personnels dans le cadre de la fonction publique d’Etat, maintien du statut interministériel des personnels de bibliothèque (Culture-Enseignement supérieur), maintien du statut de l’ASU dans l’enseignement supérieur, rétablissement de la SDBIS

maintien de l’action sociale pour tous les personnels, au niveau ministériel

maintien et renforcement du rôle des instances paritaires


Car d’évidence le compte n’y est pas. Ni sur le statut des enseignants chercheurs, ni sur le projet de contrat doctoral, ni sur le maintien des emplois en 2009, ni sur le devenir des organismes de recherche. Même sur la formation des enseignants, Darcos et Pécresse cherchent avant tout à diviser et épuiser la lutte. Aucun cadre de négociation globale n’a été ouvert. Le saucissonnage des dossiers a au contraire conduit plusieurs fois à la rupture. Par son refus d’entendre les revendications y compris en appelant à des sanctions et en envoyant les forces de répression, le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation.

Le SNASUB appelle les personnels BIATOS de l’enseignement supérieur à participer nombreux à la journée nationale de manifestation du 2 avril afin de contribuer a son succès, y compris par la grève ce jour là. Selon la situation locale, il est possible de décider collectivement des modalités les plus appropriées (temps banalisés, soutien financier par une caisse de solidarité, etc) . L’objectif est de permettre au plus grand nombre de participer aux manifestations et de renforcer une mobilisation durable.

Le SNASUB invite les personnels BIATOS à constituer des cortèges en tête des manifestations du 2 avril, comme cela a été proposé par la coordination nationale des universités.

Afin de couvrir l’ensemble des actions pendant cette période, le SNASUB rappelle qu’il a déposé un préavis de grève et que celui ci sera reconduit de semaine en semaine tant que se poursuivra la mobilisation.

Le SNASUB se félicite du succès de la mobilisation interprofessionnelle du 19 mars à laquelle les personnels BIATOS ont contribué. La première rencontre nationale des BIATOS le 21 mars a permis de faire prendre en compte nos spécificités, nos revendications dans la mobilisation des universités. Le SNASUB appelle les personnels de tous les établissements à envoyer des délégués à la coordination des BIATOS et ITA du 4 avril à Paris 8 Saint Denis, à laquelle le SNASUB sera présent es-qualité.

Le SNASUB, qui défend un syndicalisme de transformation sociale, est engagé avec les personnels et les étudiants dans la lutte.

Tous ensemble, pour faire reculer le gouvernement !

Le 31 mars 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :