France Telecom, laboratoire de la fonction publique.

by

Trop de pression dans les éprouvettes, on déplore la perte de quelques cobayes.

Christophe Barbier, directeur de la rédaction de l’Expess, explique :

« France Telecom c’est plus un laboratoire qu’une exception. C’est ce qui attend toutes les entreprises (sic) de type service public qui sont en mutation vers une économie de type privé. » http://www.marianne2.fr/Barbier-France-telecom-Des-fonctionnaires-trop-dorlotes_a182140.html

Sur son blog :

Valérie Pécresse enverra son directeur de l’enseignement supérieur à la prochaine réunion du conseil national traitant de ce secteur, rassemblement corporatiste souvent opposé à la politique menée, pour montrer à quel point l’autonomie des universités a été favorable à ces établissements en termes de moyens budgétaires. Selon elle, les facs autonomes ne se sont pas mobilisées dans les grèves parce qu’une fois passé le choc des suppressions de postes, elles ont constaté que la liberté d’usage de l’enveloppe budgétaire allouée était un vrai plus. »

C’est nous qui soulignons la brillante démonstration de celui qui dit tout haut ce que d’autres font tout bas.  LRU = suppressions de postes.

A bon entendeur, salut !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :